La ventilation modulée est une manière de ventiler un bâtiment qui prend en considération la qualité de l’air et la pollution intérieure puis qui modulent le taux de renouvellement d’air en fonction des besoins. Le système est apparu au début des années 1980 lorsque le premier principe de pilotage en fonction de l’humidité (un capteur à base de bande de nylon) a été breveté. Depuis, plusieurs opérateurs réutilisent cette technologie. La bande sensible à l’humidité est toujours utilisée aujourd’hui. Pour en savoir plus, A2O Performance, l’expert en rénovation énergétique, nous en donne plus de précision dans cet article.

Une  ventilation modulée, comment cela fonctionne-t-il ? 

C’est une solution fiable précise et efficace pour mesurer l’humidité et moduler la ventilation de façon automatique. Au cours d’une journée, les besoins en ventilation dans un logement ou dans une pièce sont variables. Avant la ventilation modulée nous devions formuler une hypothèse sur la quantité d’air ventilée nécessaire. Cela pouvait se faire en tenant compte de la consommation d’une famille moyenne, des performances de la maison ou encore de sa taille. C’est ainsi que l’on pouvait mesurer le changement d’air par heure ou en litres par seconde.

Le problème c’est que si l’on ventile trop une pièce on peut provoquer une gêne thermique, du bruit ou même gaspiller de l’énergie et si on ne ventile pas assez, cela peut affecter la qualité de l’air. Mais laisser l’occupant prendre en charge lui-même la ventilation ce n’est pas sans risque. Selon A2O Performance, le bon équilibrage a été l’une des raisons pour lesquelles la ventilation double flux est devenue populaire. Ce système apporte la bonne quantité d’air ventilée et il le fait de manière efficace. Mais si on n’y pense vraiment, même la ventilation double flux n’est pas si efficace si on ne la fait pas fonctionner de manière intelligente. C’est un peu comme installer des ampoules économes en énergie mais de laisser toutes les lumières constamment allumées.

Grâce à des capteurs qui mesurent la qualité d’air et les besoins en air neuf, la ventilation modulée permet d’ajuster automatiquement la quantité d’air ventilée selon les situations et ceci dans n’importe quelle pièce et dans n’importe quel foyer et à tout moment de la journée. Cette approche est aussi logique que le fait de contrôler votre chauffage avec un thermostat et il est possible de l’appliquer à plusieurs systèmes que ce soit une ventilation naturelle, hybride, mécanique ou bien double flux.

Dans quel type de bâtiment utiliser ce système de ventilation ?

Cette approche pourrait être utilisée dans des maisons individuelles, des logements collectifs ou même  dans des logements multi-étages. Ainsi, au fur et à mesure que les occupants d’une maison vivent leur vie au quotidien, le système réagit en conséquence en veillant à ce que la bonne quantité d’air neuf soit livrée quand cela est nécessaire. On la comparant à un système fixe, la ventilation modulée permet de fournir plus rapidement la bonne qualité d’air intérieur. Et selon les situations le système réduira le débit d’air et économisera de l’énergie.